Défibrillateurs, échographes, microscopes, le petit matériel réformé "est collecté dans les établissements puis inventorié avant d'être testé par nos techniciens, pris en photo avant de rejoindre notre catalogue de la vente", a précisé à Techopital Jean-Pierre Cardoso, directeur général de FME. "Il est stocké dans notre entrepôt qui se trouve à Saint-Germain-de-la-Grange [Yvelines], en région parisienne."

France Médical Enchères est une joint-venture entre Medtrada SAS et British Medical Auctions LTD. Son chiffre d'affaires actuel est de 800.000 euros et "nous espérons atteindre les 3 millions d'euros l'année suivante", a-t-il ajouté.

La vente est ensuite externalisée à une société de ventes aux enchères sur internet. "Nous proposons des enchères live, en streaming. Les enchères ont lieu tous les deux mois."

La plateforme FME recense actuellement 48 pays acheteurs dans le monde, notamment: Ukraine, Arménie, Slovénie, Pologne, Guinée, Togo, Kenya, Inde, Pakistan, Royaume-Uni, Italie ou Espagne.
Grâce à ce système, le vendeur a l'assurance que son matériel sera vendu au meilleur prix. La vente inclut la gestion logistique du transport à l'inventaire, jusqu'à la mise en vente et l'encaissement. "La commission de vente est prise chez le vendeur", a fait remarquer le DG.

"Un tiers de nos ventes concernent des pièces détachées", a-t-il complété.
Lors de la dernière enchère, une valeur de 150.000 euros de matériel était à la vente. "Nous disposons de plus de 1.400 petits équipements en vente. L'année prochaine, ces enchères seront organisées tous les mois."
L'entreprise qui compte 7 salariés espère employer une dizaine de salariés d'ici fin 2019.

Quant au site "The-Medplace.com", lancé il y a 3 ans, il est consacré aux équipements médicaux plus importants, plus lourds de type IRM ou scanner.
"Dans ce marché où les intermédiaires sont normalement très nombreux, France Médical Enchères* permet d'apporter de la transparence entre vendeurs et acheteurs", a souligné le directeur. "Nous prévoyons d'ailleurs de multiplier notre chiffre d'affaires par 3, 4 voire 5 et cela très rapidement."
Enfin, France Médical Enchères* souhaite ouvrir une antenne en Autriche

techopital.com / gdl/ab / 30 août 2019

 

Voir l'article sur le site de techoptial

D'autres articles

ventes aux enchères de matériel médical d'occasion

FME va transformer l'efficacité et la logistique des établissements de santé en france

A l’heure où le contrôle des coûts devient crucial pour les établissements hospitaliers qui veulent préserver la qualité des soins dispensés tout en améliorant leur gestion, le lancement de la plateforme FRANCE MEDICAL ENCHERES va permettre de lutter contre le gaspillage par une gestion efficace des petits matériels médicaux d’occasion. Ce système d’enchères basé sur une confrontation transparente entre l’offre et la demande donnera la possibilité aux établissements de santé publics et privés français d’accéder au marché international et d’obtenir le vrai prix du marché. FRANCE MEDICAL ENCHERES est une joint-venture entre MEDTRADA SAS et BRITISH MEDICAL AUCTIONS Ltd.
Interview de Jean-Pierre Cardoso sur Pharma radio

Présentation de France Médical enchère

Nous allons découvrir cette nouveauté et nous demander si cela peut également exister dans le monde pharmaceutique
Le parisien, article sur France Médical Enchères

SAINT-GERMAIN-DE-LA-GRANGE : Une salle des ventes dédiée au matériel médical

Nouvellement créé la société France Medical Enchères réalisait ce vendredi sa première vente… Un bistouri adjugé à 3 200 € ! Mais pas n'importe quel bistouri : celui-ci est électrique et permet d'opérer avec une extrême précision pour toutes sortes d'interventions. Et il a trouvé acheteur très rapidement.